Les impressions du thé en bouche
22
Oct

Les impressions du thé en bouche

Si l’examen olfactif est assez personnel car il fait appel à votre propre expérience, l’examen gustatif l’est beaucoup moins. En effet, les différentes parties de votre langue vont vous apporter des sensations complémentaires bien précises : le sucré, le salé, l’acidité, l’amertume et l'umami.

  • Ample : se dit d'une liqueur pleine, ronde et dont les arômes envahissent la bouche.
  • Aromatique : se dit d'une liqueur riche et forte en arômes.
  • Attaque : désigne les première notes perçues dans la bouche
  • Bouquet : ensemble des caractère odorants se percevant au nez
  • Complexe : qualifie un bouquet d'arômes très riche, par le nombre des arômes et leur précision.
  • Court en bouche : qui laisse peu de traces en bouche et en arrière-bouche après la dégustation.
  • Dominante : désigne la famille d'arômes la plus présente dans la liqueur ou l'infusion.
  • Doux : se dit des liqueurs dont la saveur est légèrement sucrée et qui ne présentent aucune astringence. Associé à des arômes doux et vanillés
  • En bouche : ensemble des sensations perçues dans la bouche
  • Équilibrée : qualifie une liqueur dont les arômes se succèdent sans à-coups, bien mis en valeur par les saveurs et la texture.
  • Finale : désigne les dernières notes perçues par olfaction directe ou par rétro-olfaction.
  • Finesse : qualité d'une liqueur aux arômes subtils et précis.
  • Forte : terme plutôt vague, qui qualifie en général une liqueur corsée et colorée.
  • Franc : désigne un thé dont les caractères (texture, saveurs, arômes...) sont bien marqués et s'expriment sans défaut, ni ambiguïté.
  • Frivole : se dit des thés à la fois très riches en arômes et très courts en bouche. Impression de fugacité.
  • Généreux : riche en arômes.
  • Harmonie : lorsque saveur, texture et arômes sont bien équilibrés, avec une belle succession de notes.
  • Intense : qui s'exprime avec puissance et durée.
  • Léger : se dit d'un thé peu corsé, faible en tanins.
  • Long en bouche : se dit d'un thé dont les arômes laissent en bouche et en arrière-bouche une impression plaisante et persistante après la dégustation.
  • Lourde : fait référence à une note de fond.
  • Monolithique : qualifie une palette aromatique étroite, s'exprimant d'un bloc.
  • Montante : qualifie souvent une note de tête, très volatile et immédiate
  • Nez : voir bouquet.
  • Note : synonyme d'arôme.
  • Opulent : qualifie un arôme riche et lourd, souvent capiteux.
  • Persistance : qualité des arômes qui restent longtemps en bouche.
  • Pic : notes de tête s'exprimant par à-coups.
  • Plénitude : sensation apportée par un thé qui remplit bien la bouche, sans acidité, et dont les arômes sont plutôt doux
  • Présence : façon dont les thés se manifestent en bouche.
  • Profil aromatique : l'ensemble des caractères aromatiques du thé considérés selon leur développement en bouche et non pris isolément. On tient donc compte de la fugacité des notes (tête-coeur-fond) et souvent de l'incidence de la texture et des saveurs sur l'équilibre.
  • Raffiné : se dit d'un thé dont les parfums, les saveurs et les arômes sont à la fois fins et subtils.
  • Savoureuse : se dit d'une liqueur riche et forte en saveurs.
  • Soutenu : qualifie un arôme qui reste longtemps présent en bouche.
  • Subtil : qualifie un thé aux parfums et arômes délicats et complexes.
  • Tannique : se dit d'une liqueur riche en tanins.
  • Tonique : caractère d'un thé généralement de printemps, dont la saveur acide est bien présente.
  • Veloutée : se dit d'une liqueur lisse et soyeuse, presque sucrée.
  • Verdeur : caractère frais et végétal.
  • Vif : se dit d'une liqueur fraîche et légère avec une petite dominante acide mais sans excès.